A LA UNE

Aïda Mbacké conteste l’assassinat et…

Si Khadim Ndiaye est mort, c’est par la volonté divine. Ni plus, ni moins, l’explication toute trouvée de sa veuve qui devant le procureur, a réfuté la thèse de l’assassinat. Aïda Mbacké qui dort depuis ce jeudi 6 décembre à la prison pour femmes de Dakar après avoir été écrouée, a admis devant le magistrat avoir utilisé un liquide inflammable mais qui n’était pas de l’essence. Une source bien au fait de cette audition dans le bureau du procureur renseigne Vox Populli que la dame « pyromane » a reconnu que c’est par jalousie qu’elle a mis le feu sur son mari.

À lire également  Direct Assemblée Nationale : Levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko (SURLETERRAIN-TV)
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top