A LA UNE

Affaire Khalifa Sall: le coup de maître des avocats de la défense

Sentant la machine judiciaire s’emballer, avocats et partisans de Khalifa Sall craignent que son dossier soit définitivement jugé en ce mois de décembre. Une précipitation qui selon eux se justifie par le souhait de l’exécutif de voir Khalifa Ababacar Sall hors de la course à la présidentielle et active le judiciaire pour le clouer à rester en prison. Une réplique aux répliques de l’agent judiciaire de l’Etat a donc été introduite par les conseils de de l’ex-édile de la capitale sénégalaise. Une stratégie qui assurément, est fait à dessein pour court-circuiter les plans de ceux qui rêvent de voir Khalifa Sall condamné irrémédiablement. A en croire Les Echos, Antoine Félix Diom a un (1) mois pour rétorquer avnt que le dossier ne soit enrôler par la Cour Suprême. C’est ce qu’on appelle jouer son coup de poker…

À lire également  La vérité sur le limogeage ou la mise à l’écart de plusieurs ministres
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top