A LA UNE

Khalifa Sall : « ma candidature est irréversible… »

Khalifa Sall est sûr de lui. Du fond de sa cellule, l’ex maire de Dakar rassure ses partisans sur sa participation aux prochaines élections présidentielles. « Ma candidature est irréversible ! Malgré toutes les manœuvres mises en œuvre, la loi de notre pays me permet d’être candidat à cette élection présidentielle de 2019. Je suis candidat. Je compte sur vous », a rapporté Moussa Tine qui était allé lui rendre visite.

Selon l’ancien Directeur de l’Entente Cadak-Car, Khalifa Sall attend sereinement son procès à la cour suprême prévu au plus tôt dans six mois au vu de la pratique et des usages. Un procès au cours duquel il pourra soulever l’exception d’inconstitutionnalité.

Dans ce cas, selon Moussa Tine, la Cour suspend le procès pour saisir le Conseil constitutionnel. Le procès ne reprend qu’après la décision du Conseil constitutionnel. Et même si la cour suprême ne lui donne pas raison, il a encore trois mois pour faire un rabat d’arrêt a ajouté la même source.
« Ce n’est qu’après tout ce temps que l’on peut parler de décision définitive qui peut éventuellement invalider sa candidature. Je ne vois pas comment avec toute cette procédure, ils peuvent bloquer sa candidature », a-t-il ajouté.

À lire également  Lever l’immunité parlementaire du Député Sonko découle d’une procédure illégale...( Mamadou Lamine Diallo)
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top