A LA UNE

Double-meurtre de Médinatoul Salam: phase 1 d’un suicide programmé des thiantacounes

Depuis ce lundi 26 novembre, le mot d’ordre est lancé. Une grève de la faim illimitée pour huit (8) Thiantacounes incarcérés à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Mbour. La même revendication qui est leur jugement. Ces disciples de Cheikh Béthio Thioune impliqués dans le double-meurtre de Médinatoul Salam croupissent en prison depuis maintenant 6 ans sans avoir jamais eu l’occasion de faire face à un juge. Les autorités qui ne cessent de repousser ce face à face craignent-ils quelque chose ? La question mérite d’être posée d’autant que l’un des principaux mis en cause bénéficie d’une liberté provisoire qui semble illimitée.

À lire également  Urgent: Aminata Touré, présidente du CESE limogée
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top